Ventilateur ou climatiseur : que choisir ?

Climatiseur ou ventilateur, lequel choisir?

Parmi les nombreux moyens de refroidissement des locaux, les plus connus sont les climatiseurs ou les ventilateurs. Ces deux moyens de refroidissement ont été largement utilisés par les propriétaires de maisons ou d’appartement. Les premières formes de ventilateurs étant utilisées depuis 500 avant J.-C. En comparaison, les climatiseurs sont une invention relativement récente, grâce à M. Willis Carrier. Bien que leur utilisation soit récente, les climatiseurs sont devenus très populaires. Petite statistique, avec environ 90 % des foyers américains sont équipés d’un climatiseur, contre 47 % en 1973. Les climatiseurs ont su pénétrer rapidement le marché. 
Le match entre ventilateur et climatiseur fait rage depuis maintenant un certain temps. Chaque partie dispose d’avantages et inconvénients. Les partisans des deux systèmes vont avancer des raisons différentes pour l’utilisation de chaque appareil. Les ventilateurs (qu’il soit sur pieden colonnesur socle ou de plafond) fournissent une brise d’air légère à modérée, grâce à un mécanisme différent par rapport à un climatiseur, permettant de faire circuler l’air et donner cette sensation de refroidissement, à un coût bien moindre. Les climatiseurs, en revanche, fournissent un air refroidi, mais à un coût qui na rien à voir. Alors, les ventilateurs sont-ils meilleurs que les climatiseurs ? Passons en revue les avantages et les inconvénients des deux, et découvrons ce qui fonctionne le mieux dans votre maison.

Clim vs Ventilateur : combien coûte leur fonctionnement ?

Le principal critère est le coût global du produit. Le coût de fonctionnement d’un ventilateur par rapport à un climatiseur est un élément qui comporte de nombreuses variables, comme par exemple le type de ventilateur que vous aller utiliser (ventilateur de plafondventilateur de tableventilateur colonneventilateur sur piedventilateur sans pale …). Une autre considération est le rendement que vous obtenez par rapport à l’efficacité. Prenons deux exemples :

1- Ventilateurs de plafond - Types et coût d'utilisation

Il existe deux types de ventilateurs, CA et CC. Un ventilateur à courant alternatif (CA) fonctionne à l’électricité provenant directement de la prise de courant de votre maison, qui est un courant alternatif de 220-240 volts. Les ventilateurs à courant continu (CC), en revanche, convertissent le courant alternatif en courant continu et fonctionnent ensuite. Les nouveaux ventilateurs à courant continu consomment deux tiers d’énergie en moins que les ventilateurs à courant alternatif comparables.

Mais ce faible coût de fonctionnement s’accompagne d’une mise en garde, le coût initial. Les ventilateurs à courant continu sont plus chers que les ventilateurs à courant alternatif. Mais à long terme, ils vous permettent d’économiser de l’argent sur les frais de fonctionnement. Un ventilateur de plafond à courant continu consomme généralement entre 20 et 30 watts, ce qui correspond à moins d’un centime par heure (hors coût de l’abonnement). Si l’on veut faire un calcul (assez grossier, nous vous l’accordons) pour une utilisation intensive mensuelle (sur la base de 12 heures par jours, sur 31 jours), le coût s’élève à environ 3€ par mois. 

2- Coût de l'utilisation de l'air conditionné

Les climatiseurs, en revanche, sont une source majeure de consommation d’énergie pour une maison ou un appartement. Selon l’Agence américaine d’information sur l’énergie, les climatiseurs représentent environ 17 % de toute l’énergie utilisée dans les foyers aux États-Unis. Dans les régions plus chaudes, cette consommation d’énergie augmente considérablement. Selon une étude réalisée par une entreprise d’installation de climatisation en Californie, les climatiseurs représentent près de 50 % de tous les coûts énergétiques des maisons en été, ce qui se traduit par une valeur d’environ 400 dollars (environ 320€). Revenons en France, loin des températures extrêmes que peuvent enregistrer les Etats-Unis, la facture d’électricité des foyers Français peut gonfler de 25% pour les foyers équipés de climatiseur. Evidemment, le coût d’utilisation varie en fonction du type d’équipement : climatiseur mobile ou climatiseur fixe. Il faut également prendre en considération le coût d’acquisition et d’installation d’un tel appareil. Les climatiseurs mobiles sont nettement plus abordable. Voici quelques exemples de prix : 

Avec le développement de l’intelligence artificielle, les systèmes de climatisation sont de plus en plus intélligents et permettent de faire des économies substantielles en énergie. Néanmoins, cette économie en terme de consommation énergétique est compensée par le coût d’acquisition du climatiseur. Cette technologie est encore trop jeune pour que son prix soit réellement abordable et ajouté par défaut dans les climatiseurs.

Avantages et inconvénients de l'utilisation de ventilateurs par rapport à un climatiseur

1- Tout d'abord, parlons des avantages des ventilateurs :

Les ventilateurs ont un coût initial moins élevé, et leur fonctionnement est également moins coûteux. En outre, ils n’ont généralement pas ou peu de frais d’entretien et fonctionnent longtemps. La diversité des modèles présents sur le marché permet de s’adapter à tous les besoins. Autre bon point, les ventilateurs émettent moins de gaz nocifs (comme les gaz à effet de serre) et polluants que les climatiseurs. Rectification, ils n’en produisent aucun directement, mais indirectement oui, si ont compte ceux qui sont créés et émis lors de la production d’électricité pour faire fonctionner les ventilateurs. Cela signifie une empreinte carbone moins importante.

Les ventilateurs domestiques (comme les ventilateurs colonne, sur socle ou sur pied par exemple) peuvent être plus facilement déplacés dans la maison et placés en fonction de leur utilisation, plutôt que d’être fixés à un seul endroit. Ils ne nécessitent pas de lourds travaux pour pouvoir être fonctionnel. L’installation est rapide et facile, par rapport au grand effort nécessaire pour installer un climatiseur. Enfin, les ventilateurs n’ont pas besoin d’être entretenus régulièrement, leurs filtres (sauf pour les ventilateurs Dyson) et réfrigérants ne doivent pas être remplacés. Voici quelques exemples de ventilateur fonctionnant très bien :

2- Voyons maintenant les inconvénients de l'utilisation des ventilateurs :

Avouons-le, le plus grand inconvénient d’un ventilateur est qu’il ne fournit pas réellement d’air froid, il s’agit simplement d’une sensation de rafraîchissement. Il existe quelques astuces pour refroidir l’air grâce à un ventilateur, mais c’est très limité en terme d’efficacité. D’autre part, même s’il y a refroidissement, celui-ci serait mal réparti dans votre espace de vie. Il faudrait plusieurs ventilateurs actionnés conjointement pour couvrir une grande surface.

Les ventilateurs ont un réel intérêt que lorsqu’il y a une chaleur légère à modérée, mais leur efficacité est contesté lorsqu’il y a une chaleur étouffante. De plus, si une pièce reçoit beaucoup de lumière directe du soleil, l’effet des ventilateurs est encore plus réduit. Autre point, les pales d’un ventilateur peuvent présenter un risque pour la sécurité, surtout s’il s’agit d’un ventilateur de table ou de socle pas ou mal protégé par une grille. Enfin, la plupart des ventilateurs ne filtrent pas l’air d’aucun polluant ou contaminant (ce n’est pas le cas des ventilateurs Dysons) et ne réduisent ni n’éliminent l’humidité de l’air.

Avantages et inconvénients de l'utilisation des climatiseurs par rapport aux ventilateurs

1- Avantages de l'utilisation des climatiseurs :

Un climatiseur est presque toujours le seul choix possible si vous voulez refroidir ou gérer efficacement la température d’un espace. Dans les cas de température et d’humidité élevées, cela est encore plus vrai. Dans les départements Français où les températures peuvent atteindre des sommets (c’est le cas pour le sud de la france), les climatiseurs sont quasiment indispensables. En cas de températures élevées, un ventilateur ne fera que créer un mouvement d’air, créant ainsi une sensation de refroidissement de l’air. Pour refroidir réellement une pièce, à une température raisonnable, il faut utiliser un climatiseur. Les climatiseurs fonctionnent comme des déshumidificateurs. Pendant la partie évaporatrice du cycle, l’humidité est absorbée par les serpentins de l’appareil, et donc retirée de l’air. Dans les zones à forte humidité, cette fonction est particulièrement pratique pour réduire la température.

2- Inconvénients de l'utilisation d'un climatiseur :

Le coût d’utilisation et les coûts initiaux des climatiseurs sont beaucoup plus élevés que ceux des ventilateurs. Il peut s’avérer plus de 100 fois plus cher que les ventilateurs. Les climatiseurs doivent être planifiés lors de la conception d’une maison, en particulier dans le cas des climatiseurs centraux. Les conduits et les extracteurs d’air doivent être positionnés à l’avance. Les climatiseurs sans conduits doivent avoir des trous percés dans les murs. Ces coûts peuvent être assez importants. Les climatiseurs mobiles sont plus simples d’instalation, mais leur rendement et leur efficacité n’est pas le même.


Les climatiseurs contiennent des réfrigérants potentiellement dangereux pour la santé. Dans le cas des anciens climatiseurs, cette préoccupation est encore plus forte, les gaz devenant une source de dommages pour la couche d’ozone. Ils doivent faire l’objet de traitement et de recyclage spéciaux. Vous devez faire intervenir un professionnel pour entretenir votre appareil. Par ailleurs, sur ce point, ils nécessitent un entretien régulier et une longue procédure d’installation.

Ventilateur contre climatisuer : finalement lequel choisir ?

Donc, la comparaison se fait entre le ventilateur et le climatiseur. Lequel choisir ? La comparaison entre les ventilateurs et les climatiseurs est une comparaison entre les choux et les carottes. Même si les deux appareils sont utilisés pour un objectif qui semble commun, c’est-dire refroidir une pièce de vie, ils ne sont, en aucun cas, similaires. Un ventilateur n’abaisse pas la température de la pièce, mais ne fait que déplacer l’air. Cela permet une évaporation plus rapide de l’humidité sur votre peau pour obtenir l’effet de refroidissement. En cas de chaleur extrême, cela n’aura pas d’effet perceptible. Dans une pièce où l’air est à 30 – 35 degrés, l’air sera toujours à 30 – 35 degrés. Avec un climatiseur, cet air peut être refroidi 10 degrés, voire moins, cela dépend du modèle que vous utilisez. Les véritables questions qu’il faudrait se poser sont plutôt : quelles sont vos besoins? Quel est votre objectif? Si la réponse à ces questions est de pouvoir maîtriser la température de votre intérieur toute l’année, surtout pendant les périodes de canicule estivale dans le sud de la France, alors la réponse la plus adaptée est d’opter pour un climatiseur fixe ou mobile. En revanche, si vous habitez en Bretagne ou en Normandie, et que vous souhaitez simplement mieux dormir pendant les soirées d’été, alors un ventilateur sur socle ou un ventilateur colonne sera le plus adapté.

Il n’existe pas une seule et unique réponse, mais plutôt plusieurs, qui devront s’adapter à vos besoins.

Une façon efficace de réaliser simultanément des économies d’énergie et un refroidissement efficace, consiste à utiliser une combinaison d’un climatiseur et d’un ventilateur. Grâce à l’action simultanée du climatiseur pour refroidir l’air et du ventilateur pour le faire circuler dans votre pièce de vie, vous pouvez régler votre climatisation à une température supérieure de quelques degrés à la normale. Au lieu des 22 degrés habituels, vous pouvez régler votre climatisation à 24-25 degrés tout en vous sentant à l’aise. Pour chaque degré de plus sur le thermostat du climatiseur, la consommation d’énergie est réduite de 4 %. En augmentant la température souhaitée de quelques degrés, vous réaliserez une belle économie à la fin de l’année et vous réduirez votre impact environnemental, n’est-ce pas la façon idéale de profiter du meilleur des deux mondes ? 😁

Partager :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES :
Obtenez les dernières actus
Souscrivez à notre Newsletter

Pas de Spam, que des actus, bons plans et nouveautés dans le secteur.

Focus
Découvrez les autres articles: